La fabrication

  • Fabriqués avec du sucre de betterave et du glucose, nos bonbons traditionnels sont parfumés avec des arômes premium et colorés avec des adjuvants 100 % naturels (pomme, radis, charbon de bois, spiruline, carotte, hibiscus, patate douce, cerise, caramel, cassis). 

  • Pour réaliser des bonbons durs, il faut d’abord porter le sucre et le glucose à ébullition (150 degrés). Ce magma sucré est ensuite versé sur une table de travail où sont progressivement incorporés les arômes et les colorants. 

    Travaillée à la main pendant de longues minutes, pétrie avec méthode, la pâte prend forme jusqu’à ce que sa température et sa consistance indiquent au confiseur que la fabrication des plaques peut débuter.

  • Façonnées à la main, les plaques, d’environ 1,2 kg, sont proportionnées dans des moules avant d’être placées en séchage sur des grilles ventilées. Le lendemain, durcis à cœur, le travail de cassage des blocs peut démarrer.

    Cassés puis calibrés manuellement, au travers d’une grille à mailles, filtrant les morceaux trop petits, nos bonbons sont ensuite passés dans un tambour d’enrobage, pour l’opération dite de givrage consistant à enrober les éclats d’un sirop de sucre voué à améliorer leur aspect et la qualité de leur conservation. 

  • Une fois cette opération terminée, il ne reste plus au produit fini qu’à être pesé, ensaché, scellé, daté et étiqueté, le tout dans le plus strict respect des normes de qualité.